Pour la construction d'une maison, il est impératif de respecter les dimensions qu'ont prévu la loi pour les chambres. Si vous êtes dans l'intention de terminer les travaux de construction de votre maison, conformez-vous aux exigences de la loi. Respectez la surface minimum de toutes les chambres.

Les dimensions d'une chambre selon la loi française

D'après la loi Carrez, il faut se baser sur une seule dimension pour la construction d'une chambre convenable. Cette surface est de 9 m 2 qui est non seulement une surface habitable mais aussi confortable. Hormis cette dimension, il reste celle sous plafond. À ce sujet, la loi fixe la hauteur sous plafond à 2,20 m que ce soit pour les maisons et même pour les appartements. Vous en saurez sûrement plus sur ce site internet. Dans tous les cas, la loi exige pour la construction d'une chambre un volume habitable de 20 m 3. Ce sont les critères qu'impose la juridiction française à tous les futurs propriétaires et à tous ceux qui sont dans le domaine de l'immobilier. Un non-respect de l'un de ces principes dimensionnels engendrerait immédiatement un bail locatif déjà en règle.

La surface à respecter pour une suite parentale

La loi prévoit aussi la dimension à laquelle il faudra se conformer dans la construction d'une suite parentale. Ici, la surface à respecter est de 24 m² et c'est la dimension minimum. De plus, il est important de savoir que dans le secteur de l'immobilier la suite parentale n'est pas du tout une grande chambre. Elle est juste un ensemble de grand lit, d'une douche et dispose aussi une dimension confortable comprenant un espace de coin salon et un espace bureau. Pour conclure le tout, la suite parentale est similaire à un grand studio qui procure du confort sauf qu'elle n'est pas dotée d'une salle de cuisine.